article de presse (suite)

"De brumes d'ombres, de mer et de ciel, l'univers semble enfin se reposer. Au fil de la toile se recomposent des musiques oubliées, silencieuses, marines et discrètes aux voilures invisibles."
Marie-Hélène Gitton-Arbour

Alain Cojan entre ruptures et continuité (OUEST FRANCE 22/01/2013)
Sa peinture est sous l'emprise des lieux qu'il aime. Le soleil du sud et la Bretagne qu'il redécouvre après la disparition de son épouse en 2005. "J'étais anéanti. J'ai tout arrêté." Mais c'était sans compter sur ses origines carhaisiennes qui le font revenir et retrouver le goût de peindre. Comme un hommage à celle qui l'a accompagné pendant 40 ans. " A travers tous ces paysages, c'est peu-être elle que je peins." L'homme est solide, émouvant et généreux.
Parce qu'il aime la nature, "Je suis un vrai terrien", Il l'ausculte dans ses moindres détails, des détails qu'il abandonne de plus en plus à grands coups de couteau et de couleurs tranchées. Les bleus n'ont pas de secrets pour lui. Il en connaît tous les symboles et toutes les forces. Ses blancs sont chargés d'une matière riche."Je suis plus gestuel que dessinateur. Je peins ce que ma mémoire voit." Et sa mémoire lui raconte des histoires au gré de son inspiration. Vers l'épure. Cet incorrigible optimiste n'a pas dit son dernier mot, "Je vis en Bretagne, c'est vrai, mais j'epère encore voir d'autres paysages".
jusqu'au 16 Février Galerie Regard 31 Rue Traverse à Brest

Alain Cojan, Artiste paysagiste, contemple la nature avec les yeux de l'âme.
Avec plus de cinquante ans de peinture, primé et médaillé maintes fois, cet artiste breton représente le paysage
dans sa simplicité, célébrant le beauté la plus évidente.
S'attachant à peindre ce qui nous entoure, il chemine le long des rivages en Morbihan, Finistère et Côtes d'Armor, et joue entre terre et mer la gamme des bleus, des verts et des ocres en symphonie.
Il a le don des bleus, puissants, profonds, outremer, indigo, turquoise, ciel, le bleu est infini. La matière parfois lisse, parfois généreuse est toujours maitrisée.
Vigueur des reliefs, douceur des reflets, contraste lumineux, font de l'oeuvre peint d'Alain Cojan un hymne rendu à la nature.
Karine Sauvage (galerie regard)

.